Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 14:16

Les travaux en cours 3


On va encore faire comment ?


_______________________________

Libreville, septembre 2007
 
Bonjour à tous
 
1997 : Naissance du RAJA à Bengerville (Côte d’Ivoire)
2007 : 10 plus tard, aujourd'hui, où en sommes nous ?
 
Ici au Gabon, il existe une Communauté des anciens jécistes du Gabon. Une communauté bien vivante. Toute la communauté s'est investie dans l'événement que nous venons de vivre : le mariage de Georgette et Delphin. Le jeudi 30 août c'était d'abord le baptême de Delphin. Le vendredi 31, c'étaient les mariages civils et religieux, et hier soir, c'était la messe d'action de grâces.
Tout s'est merveilleusement bien passé.  
 
Comme je le dis souvent, j'ai passé plus de vingt ans de ma vie à créer des communautés. J'ai écrit un livre : << La joie de vivre en communauté >>. Alors quand je retrouve tous les deux ans, la communauté des anciens jécistes du Gabon, vous pouvez imaginer ma joie !
 
Ce qui ne m'empêche pas de revenir à la question : en 2007, où en est le Réseau des anciens jécistes d'Afrique ?
 
La rencontre de Kigali a avorté. La fête pour les 10 ans du RAJA semble bien compromise nous sommes en septembre : 2007 touche à sa fin !
Alors, faut-il rêver ? Faut-il prévoir déjà le 20 ème anniversaire ? Ou faut-il enterrer le RAJA ? Nous avons vu trop grand ? Un réseau africain ... ce serait au dessus de nos forces ?
 
Nous nous sommes retrouvés à quelques uns, ici Libreville
Nous sommes lundi matin, le 3 septembre 2007. Et plutôt que de nous perdre dans de longues considérations sur le RAJA, nous avons opté pour la solution suivante : chacun invite les autres membres du RAJA à échanger avec lui sur le sujet qui lui tient à cœur.
 
« On va encore faire comment ? » : cette expression ne révèle-t-elle pas une espèce de résignation ? Cette résignation est –elle chrétienne ? Ancien jéciste, ne nous arrive-t-il pas de l’employer ? VOIR  JUGER AGIR : merci de partager ton point de vue avec le RAJA.
 
Que l'Esprit nous pousse à aller plus loin !
Amitiés à tous
Gérard Warenghem
 
Envoyez vos contributions à  gerardw@spiritains.org
 
 
 
_____________________



De passage à Paris, Paulin Poucouta nous donne sa contribution …

De l'Apocalypse à nos jours !
 

"Désormais, Dieu et les hommes ont une seule et même demeure. Et elle est dans notre monde : Dieu est-avec- eux (Ap 21, 3). Il l’Emmanuel, Dieu-avec-nous. La cité d’en haut se construit désormais en bas. Celle d’en haut était l’œuvre exclusive de Dieu. Celle d’en bas exige la collaboration de l’homme. Dieu et l’homme sont désormais complices dans l’œuvre de construction ou de renaissance."

 


                                           Paulin Poucouta est professeur à l'université catholique de Yaoundé.


 

"La nouveauté de Dieu est donc créativité. Il ne s’agit pas d’un retour à l’Eden, mais d’une construction inédite, tournée vers l’avenir. L’homme est ainsi appelé à épouser la créativité permanente de Dieu qui a épousé le temps de l’homme pour qu’à son tour l’homme épouse le sien.

Certes, la nouveauté radicale est don de Dieu. Elle vient du ciel. Mais cette œuvre doit être une collaboration entre Dieu et l’homme. Elle se construit dans le va et vient entre ciel et terre. Le kairos est alors lieu de créativité complice entre Dieu et l’homme.

L’Eglise, Jérusalem nouvelle, est le sacrement de cette collaboration pour le renouvellement de l’histoire du monde. En ce sens, elle symbolise l'Eglise, le nouveau Peuple de Dieu, renouvelé par son Seigneur ressuscité. Mais elle symbolise également l'humanité nouvelle que Dieu en son Fils veut engendrer et dont l'Eglise est le ferment. Il est formé de tous les peuples qui adhèrent à Dieu. L’Eglise ouvre aussi à la Jérusalem d'en haut, complètement réalisée au second retour du Christ, retour que l'épouse attend en chantant avec espérance Maranatha : le Seigneur est venu ; le Seigneur est là ; le Seigneur reviendra. Elle nous maintient sans cesse en tension et nous empêche de nous endormir sur des victoires provisoires. Elle nous provoque à une conversion permanente. "


Lite tout le chapitre  : Des prophètes de la nouveauté de Dieu (Apocalypse ch. 21-22)

sur   :  http://docs.google.com/Doc?id=dcw7zw2z_470dhjs9qcr


___________

  

On va encore faire comment ?

   D'autres contributions de Luc Kandem, Brigitte Ondo ...

             cliquer sur :   suite 

 
Repost 0

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents