Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2006 7 05 /02 /février /2006 11:25

Paris, le 1er janvier 2009

Gérard Warenghem

 

Quelques constatations et réflexions, en vrac !

 

1. Une assemblée générale s'impose ... le plus vite possible, à condition qu'elle soit bien préparée ! Allons doucement, nous sommes pressés !

 

2. A moins qu'on ne veuille les changer...,  il nous faut reprendre à notre compte les objectifs fixés à Bingerville, lors de la première AG (1997) :

- Relever les défis qui se posent au continent, d'une part.

- Etre au service de la JEC, qui nous a formés.

Il nous faut aussi ré-entendre les félicitations et les encouragements reçus de Monseigneur Portela. 

 

3. « Relever les défis » et « être au service du mouvement »  = les travaux en cours.

 

4. Les travaux en cours : nous en avons une série. Certains de ces travaux sont pris à bras le corps par un nombre plus ou moins important d'anciens jécistes. Exemple du calendrier sida. Ou la création du blog « RAJA - emploi »

D'autres travaux, proposés par tel ou tel, rencontrent peu d'échos. Exemple : « anciens jécistes et médias » : nous ne savons même pas si Jean Ignace Manengou (RCA) vit encore !

 

5. Travailler en réseau :

cela signifie-t-il que chacun doive relever tous les défis, donc, que tout le monde doive faire tout ?

ou cela signifie-t-il que chacun, selon ses compétences et ses aptitudes, se mette en relation avec ceux qui sont comme lui, soucieux de relever tel ou tel défi particulier ?

Solange est professeur et voit l'importance de la lecture pour les jeunes. Celui qui n'est pas professeur, ou qui n'a pas d'enfants ne sera sans doute pas intéressé de la même façon par ce sujet. Les professeurs et les parents sont nombreux dans le RAJA, voila donc un sujet qui va faire fureur !

 

J'arrête là pour l'instant.

 

 
Questions et Propositions

 

1. A Bingerville, nous étions une soixantaine. Aujourd'hui, nous sommes plus de deux cents dans le groupe RAJA.

Chacun connait-il vraiment les objectifs fixés à Bingerville ?

Chacun a-t-il entendu les félicitations et les encouragements de Mgr Portela ?

 

2. Etablissons pour chacun des travaux en cours (24, si j'ai bien compté), la liste des personnes qui s'impliquent dans chacun de ces 24 chapitres.

Voir, juger, agir :

- Y-a-t-il des défis qui se posent au continent et qui ne retiennent pas encore notre attention ?

- Y-a-t-il des membres du RAJA qui de par leur travail ou leur fonction, sont, de fait, impliqués dans tel ou tel domaine, sans en faire part aux autres ? Discrétion ? Indifférence ? Ignorance ?

- Nous sommes de plus en plus nombreux, mais nous pourrions encore être bien plus ! Faut-il s'en tenir à la parole de l'évangile : « la moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux ? ». Ou voyons - nous d'autres raisons ?


-------------------------------------------

Charles GOGBEU

Le 2 janvier

 

Merci Gérard,
La moisson est certes abondante, seulement les ouvriers commencent à se lever pour venir.
Une réelle prise de conscience commence un peu partout, et cela est de bonne augure. En Côte d'Ivoire, nous avons opté pour une organisation locale ré dynamisée, et nous pensons que c'est la clé de voute du problème.
Pour les thèmes, une meilleure vulgarisation de ceux-ci serait la bienvenue ainsi que de même pour les objectifs de Bingerville. Car beaucoup des rajécistes d'aujourd'hui étaient encore sur les bancs en 1997.
Merci pour ces questions et réflexions.
Charles GOGBEU

 

------------------------ 

Gérard Warenghem

Paris, le 2 janvier

 

Si tu étais sur les bancs de l'école quand nous étions à Bingerville .... Tu devais y être aussi quand Georgette Ngabolo a eu l'idée de créer une amicale des anciens de ... (Le 3 décembre 1990)


VOIR :
http://reseau-raja.over-blog.com/article-4652246.html


 ... « Il s'agit d'un problème qui se présente actuellement tant au niveau national que continental : le problème des « anciens jécistes ». Et lorsque je parle des « anciens jécistes », je voudrais en fait introduire au sein du mouvement JEC d'Afrique, une nouvelle catégorie d'anciens jécistes : les anciens du Conseil panafricain.

Ne pouvant remonter jusqu'au 1er Conseil de 1982, avec le risque de m'y perdre, je prendrai pour référence celui de 1986.

Pour la petite histoire, la plupart des délégués à ce Conseil étaient, comme de coutume, des délégués diocésains, nationaux, des responsables de la JEC-U et de la JEC-S., des conseillers ou des aumôniers. (Sans oublier l'équipe panafricaine elle-même !)

Je me pose une question : que sont-ils devenus aujourd'hui ? » ...

 

 

Georgette présentait son projet à la Coordination panafricaine (Nairobi)
et Charles Diarra lui répondait :


Chère Georgette, c'est avec un profond intérêt que l'équipe panafricaine examiné votre projet:

"Amicale des Anciens Jécistes du Conseil Panafricain".

Nous apprécions l'idée de votre projet mais aimerions partager avec vous quelques-unes de nos suggestions suivantes.

1. Votre projet précise une certaine tranche d'anciens Jécistes. Ce qui bien sûr, limite la participation. Le conseil de 1986 est encore récent dans la vie du mouvement.   Beaucoup d'anciens Jécistes ayant ou non participé à un conseil panafricain peuvent bien être intéressés par l'après Etudes, (l'après JEC.)   Bien des Jécistes engagés n'ont pas eu la chance de participer à une rencontre panafricaine, mais peuvent bien être intéressés.

Pour quoi donc ne pas l'ouvrir à tous les anciens Jécistes qui veulent bien y participer.

 

Ce fut l'origine du RAJA !

 

Voir ensuite les réactions des uns et des autres ...

 

 ------------------------------

 

Bénédicte BATOUM

Le 2 janvier

 

 

Bonjour et bonne et Heureuse Année à tous,

Je suis d'accord avec toi. Comme je l'ai toujours souligné, la réussite de tout dépend du dynamisme dans les équipes. Si nous mettons l'AG en Août, je proposerai qu'on reçoive chaque fin de mois le rapport des rencontres pas simplement pour savoir ce qui est fait, mais plus pour connaître le nombre de rajecistes dans chaque groupe. Les uns pourront partager avec les autres la technique utiliser pour faciliter des nouvelles adhésions ou les activités qui les rendent actifs.
Je tiens à dire que ce n'est pas une question de nombre mais la présence effective d'un noyau toujours présent et dynamique
Bénédicte BATOUM

 

 -------------------------------

 

 

Geoffroy Ogbone

Le 2 janvier

 

Je souhaite une bonne et sainte année 2009.

Je suis du même avis que Bénédicte en ce qui concerne l'AG car il faudrait quelle soit bien préparée par les groupes nationaux ( points au programme, délégation et financièrement) pour sa réussite.

Union de prière.

Geoffroy.

 

 --------------------------------

 

Germaine Lipeb,

Le 2 janvier

 

bonjour à tous,
je suis contente voir l'enthousiasme autour de la nécessité d'une AG. Je suis simplement surprise du silence de Pierre et des autres membres élus de la coordination. Même s'ils ne sont plus du tout intéressés, Pierre avait au moins la responsabilité de conduire le RAJA jusqu'à la prochaine AG.
Je propose que les membres du RAJA mettent en place un comité réduit (3 à 5 personnes, de pays différents) pour préparer le contenu de l'AG. Internet peut nous aider à le faire malgré la distance.
En ce qui concerne le pays qui accueillerait cette AG, le comité pourrait également nous faire des propositions.
J'attends que les responsables élus lors de la dernière AG se manifestent. 
Je crois que c'est encore faisable si nous avons la volonté et si chacun s'y met.

je vous souhaite une bonne fin de journée.
Germaine 


-----------------------------

Henri Fouda
Le 2 janvier

Vivement que les choses se mettent enfin en place avec l'idée d'une coordination que j'épouse entièrement. A bientôt
Henri Fouda

 

--------------------------------------------------

Gérard Warenghem
Le 9 janvier 2009

 

 
Dans un courrier du 30 décembre, Jean Noël demandait :

QUELLE EST L'AVIS DE  L'EQUIPE DE COORDINATION AU SUJET  DE L'AG?

 

A défaut d'une réponse de l'équipe (qui n'existe plus ?),

je tiens à donner au moins mon point de vue.

 

Il existe des « communautés » d'anciens jécistes dans certains pays. Ces groupes donnent plus ou moins de leurs nouvelles aux autres. Par moment, de temps en temps, jamais ...

 

Il existe (ou il existait ?) dans certains pays, des petits heurts entre anciens jécistes jeunes et anciens jécistes moins jeunes.

 

Il existe des « travaux » qui mobilisent quelques anciens jécistes. Certains sujets ont été lancés mais ne rencontrent pas forcément tout de suite des personnes intéressées. Par contre d'autres sujets retiennent tout de suite l'attention de plusieurs.

Je suis persuadé que tout le monde ne peut pas faire tout. Mais la parabole des talents nous rappelle que nous devons faire fructifier les talents que nous avons reçus.

Nous avons définis des objectifs lors de la première Assemblée générale de Bingerville : continuer à être au service du mouvement qui nous a formés et relever les nombreux défis qui se posent au continent.

Chacun de nous peut donc trouver sa place dans le réseau, quelque soit son âge, quelque soit son pays. Soit en proposant un sujet, soit en apportant des contributions dans les sujets où il a quelque chose à dire. C'est une façon de dépasser les clivages jeunes - moins jeunes. Je ne vois pas quelqu'un dont on n'a jamais entendu parler, se présenter à l'AG.

 

 

 

Faut-il faire une assemblée générale ?

Oui, car d'abord, ce sera une occasion de se retrouver ou de faire connaissance. Ce qui n'est pas négligeable. Mais je suis d'accord avec notre nouvel ami, Sibaloa, qui craint : « une autre rencontre de plus ou des amis d'une époque donnée se retrouveront pour étancher leur nostalgie !!! »

Ce sera donc surtout une occasion de faire le point sur les principaux « travaux en cours ». Car nous serons jugés non pas sur nos statuts, sur nos règlements intérieurs, sur nos blogs  ou sur le nombre de nos assemblées générales ou de nos commissions, nous serons jugés sur l'amour : « j'avais faim et vous m'avez donné à manger, j'étais malade et vous m'avez visité »  etc.

 

Une Assemblée Générale devrait donc rassembler d'abord et avant tout  les personnes qui ont lancé des sujets ou qui ont travaillé sur ces sujets : « Relations JEC - RAJA », « Lutte contre le sida », « On va encore faire comment ? », « Les églises éveillées », « Recherche d'emplois », etc.

Ce sera l'occasion de faire le point sur les travaux qui sont déjà avancés. Et de voir s'il est possible d'aller plus loin. Comment et avec qui.

 

(Ces personnes pourront profiter de la rencontre pour expliquer ce qui se passe dans les communautés d'anciens jécistes de leur pays. Etant entendu que ce n'est pas lors d'une telle rencontre que nous allons définir les façons de s'organiser dans chaque pays. Par exemple, le RAJA France a une façon de se retrouver, de s'organiser mais il est le seul à pouvoir la définir).

 

 

Pratiquement

Reprenant des propositions qui ont déjà été faites, je dirai avec Jean Noël :

 

Propositions de date de l'AG :

du 07 aout au 09 aout 2009

ou du 14 aout au 16 aout 2009 (vendredi au dimanche)

 

Décembre 2008 - fin Janvier 2009:

    *envoi des différentes candidatures des sections du RAJA qui souhaitent accueillir l'AG (je propose 3 pays: Gabon, Cameroun, Côte d'Ivoire)

Chaque pays devra motiver sa candidature comme il l'entend!

 

    *Mise en place du Comité scientifique qui va réfléchir sur le déroulement de l'AG

 

   * Lancement d'activités pour recueillir des fonds pour financer l'AG (en vue de contribuer à amoindrir les couts des billets d'avion et des frais de séjour) sous la supervision de l'équipe de coordination. (Le RAJA France pourra, pourquoi pas participer à l'émission Fort Boyard !)

 

 

Mi février 2009:

choix définitif du pays qui devra abriter l'AG (ne pas oublier de penser en même temps à la solution de rechange !)

 

Début Mars 2009:

* Le pays choisi présente le Comité d'organisation local et nous envoie un planning des actions à entreprendre pour la tenue de l'AG (salles, autorisations de la conférence épiscopale, cout des billet d'avions, etc...) de concert avec l'équipe de coordination du RAJA ou des volontaires. Ne pas oublier le budget de l'AG!

*début du recensement des personnes qui souhaitent participer à l'AG  (délégations par pays, personnes voulant participer à titre individuel)

 

Mai 2009:

*Le pays qui reçoit devrait avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires pour la tenue de l'AG.

* publication des travaux du comité scientifique

 

Juin - Juillet 2009: Derniers préparatifs pour la tenue de l'AG

 

 

Remarques :

 

Le « comité scientifique » : dans chaque pays, c'est chaque responsable de groupe qui doit nous dire qui il propose, dans son groupe,  pour faire partie de ce comité.  

 

Merci à tous celles et à tous ceux qui ont bien voulu prendre la peine d'écrire, sur cette question de la prochaine A. G. Certains ne se sont pas encore manifestés. Je pense et j'espère que mon courrier va susciter quelques nouvelles réactions. Mais je répète que pour moi, l'essentiel c'est le concret : il ne suffit pas d'avoir de belles idées, il faut passer à l'acte.

 

Enfin, en ce qui me concerne, si je veux payer mon billet d'avion à un prix raisonnable, je dois le faire fin janvier. Donc, fin janvier (c'est dans 15 jours !) je dois savoir où se tiendra la rencontre. Sinon, je serai obligé de jouer au loto, car je me vois mal à Fort Boyard !).

 

 

Les jours sont comptés.

Bonne soirée

Gérard

 

 

---------------------------------------

Le 9 janvier 2009

Georges Obolo


Bonsoir à tous,

Je suis d'accord avec le résumé que vient de faire le Père Gérard sur la question de l'AG et aussi avec le calendrier que nous a proposé Jean Noël et je constate que nous somme déjà en retard sur le choix du pays qui va accueillir cette AG. Alors pour combler ce retard et compte tenu du fait que nos frères du Cameroun se sont déjà prononcé, je propose que l'AG se tienne au Cameroun et que les coordinations de chaque pays réfléchissent déjà sur le contenu de cette Assemblée Générale.

Pour le thème, je propose le thème suivant: " Comment prévenir les conflits en Afrique?"

Merci à tous.

Georges OBOLO (Libreville)



------------------------------------

Le 12 janvier

Nomba Paul

Cher père Gérard et cher grand frère Victor,

 

Je suis bien heureux des analyses pertinentes du père Gérard, un monument du RAJA qui est engagé pour le bien de tous dans l'unité et la concorde.

J'apprécie aussi et bien hautement les belles propositions réponses et questions de mon ami et aîné bien aimé et respecté Victor Bado à propos de la prochaine AG.

    Je note par ailleurs que je suis tout à fait en parfaite cordialité avec Victor qui m'a aidé à grandir dans la JEC et avec qui j'ai toujours partagé d'agréables moments en dirigeant ensemble le MOVAC-Burkina section nationale du MIIC tout comme avec Félix Kaboré dont je suis un humble aîné avec qui nous avons partagé le plaisir de conduire le même Bureau JEC dans les années 1970 autant que lorsque nous nous sommes retrouvez d’abord au MOVAC puis comme membres fondateurs du MAJEC-Burkina.

    Tout ceci pour dire que je connais bien les qualités éprouvées de Victor et de Félix et qu'alors, je n'hésiterais pas à les appuyer s'ils s'accordaient avec le Bureau National pour demander à accueillir les prochaines rencontres du RAJA au Burkina Faso.

 

S'agissant de la méthodologie, je pense avec le père Gérard qu'il nous faut aller dans le sens du concret avec les projets en cours et d'autres bien pertinents qui seraient identifiés entre temps.

    Quand aux pays proposés par le père (Gabon, Cameroun, Côte d'Ivoire)

   ils ont tous dejà abrité une rencontre du RAJA, et ont donc l'avantage de l'expérience et celà est important; à moins de vouloir cette fois donner la chance à un autre pays dans un esprit communautaire.

    Je suis tout autant d’accord avec Victor, que la conduite de tous les projets peut être synthétisé dans un thème qui mobilise pour motiver la participation, mais surtout pour permettre aux pays candidats de la rencontre, de pouvoir convaincre les autorités nationales pour une implication tous azimuts depuis l'organisation jusqu'au déroulement de la réunion et même son financement.

    Je soutiens tout autant le calendrier proposé par Gérard avec un léger aménagement qui serait de reculer les dates butoirs d'un mois dans leurs ensemble tout en maintenant les dates proposées pour l'AG en Août.

    En attendant le plaisir de lire les uns et les autres sur cette importante question, je redis « tout de bon « à tous ceux qui se dévouent pour tous.

 

Nomba Paul


------------------------------------

12 janvier
Charles GOGBEU


Bonjour à tous
par la voix de jean noël, vous savez surement que la Côte d'Ivoire est candidate à l'organisation de l'assemblée générale du RAJA.
Pour cela, depuis quelques temps, nous entreprenons de ré-dynamiser les anciens d'Abidjan mais aussi et surtout dans les différents diocèses du pays.
Tout une machine est en cours d'installation
Notre crédo, un RAJA fort pour une JEC plus forte, dynamique et responsable.
Anciens comme nouveaux ou actuels militants, nous restons et lumière dans notre milieu de vie.
Charles GOGBEU
Côte d'Ivoire


------------------------------------
Le 15 janvier
Amadou SIBALO

 

J'ai griffonné quelque chose que j'ai intitulé :

Les critères pour guider le comité dans le choix définitif du pays hôte de notre AG.

Bien à vous et merci d’avance de l’enrichir !

Udp !

Amadou SIBALO
Assistant Administratif du Réseau Africain  de Formations
sur le VIH et le sida(RAF-VIH)
Mobile:  +226 70 39 85 69

Bureau:  +226 50 30 00 63 
E.mail: sibaloa@yahoo.fr  

          sibaloa@raf-vih.org
As long as there is  life, there is  Hope

 

 

 

Assemblée Générale du Réseau des Anciens Jécistes d’Afrique(RAJA)


Propositions de critères pour le choix du pays hôte


Date de l’AG :

du 07 aout au 09 aout 2009

ou du 14 aout au 16 aout 2009 (vendredi au dimanche)

 

Lieu de la rencontre

Le pays hôte doit disposer de structure d’accueil modernes avec toutes les commodités (sanitaires fonctionnelles et hygiéniques, téléphones, internet si possibles, accessibilités…).


La ville où se déroulera la rencontre devrait être à proximité d’un aéroport pour faciliter les déplacements. Toutefois, les organisateurs devraient prévoir un mini bus pour le déplacement des participants.


Avoir un centre d’accueil avec des coûts de chambres n’excédent pas 10 euros/nuitée/pers.


Le lieu de la rencontre devrait avoir un restaurant de bonne facture et hygiénique.

Capacité du centre : 50 à 100 personnes


Organisation pratique

Le pays hôte devra trouver des bénévoles dynamiques qui peuvent être des anciens jécistes ou des jécistes pour composer le comité local d’organisation. Un planning détaillé dudit comité devra être proposé avant le 28 février 2009.


Prise en charge du centre

Le pays d’accueil doit pouvoir supporter tout ou partie de la location du site d’accueil de l’AG.


Autorisations

Le pays hôte devra obtenir par écrit un accord des autorités politiques et administratives, l’accord de la Conférence Episcopale et des autorités traditionnelles et religieuses 4 mois avant la date de la tenue de l’AG.


Pouvoir confirmer la présence des autorités politiques, administratives et de la Conférence Episcopale aux cérémonies d’ouvertures et de clôture.


Déplacements, voyages

Obtenir un document administratif pour faciliter les procédures de visa d’entrée et de déplacements dans le pays. Ce document doit être produit et envoyé deux(02) avant la date de l’AG.


Financement de l’AG

Le pays hôte devra proposer fin février le budget prévisionnel de l’AG.

Il devra être en mesure de financer la moitié de ce budget notamment les postes portants sur l’hébergement, l’immersion, les visites.


Trouver un ou deux sponsors de l’AG.

 



------------------------------------






Votre avis  :




--------------------

retour à l'accueil

 

Repost 0
Published by RAJA - dans Archives
commenter cet article

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents