Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2001 7 20 /05 /mai /2001 03:05

11 avril 2014

« Les œuvres bonnes »

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 10,31-42. 
Les Juifs allèrent de nouveau chercher des pierres pour lapider Jésus. 
Celui-ci prit la parole : « J'ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » 
Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, c'est parce que tu blasphèmes : tu n'es qu'un homme, et tu prétends être Dieu. »
Jésus leur répliqua : « Il est écrit dans votre Loi : J'ai dit : Vous êtes des dieux. 
Donc, ceux à qui la parole de Dieu s'adressait, la Loi les appelle des dieux ; et l'Écriture ne peut pas être abolie. 
Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : 'Tu blasphèmes', parce que j'ai dit : Je suis le Fils de Dieu. 
Si je n'accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. 
Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » 
Les Juifs cherchaient de nouveau à l'arrêter, mais il leur échappa. 
Il repartit pour la Transjordanie, à l'endroit où Jean avait commencé à baptiser. Et il y demeura. 
Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n'a pas accompli de signe ; mais tout ce qu'il a dit au sujet de celui-ci était vrai. » 
Et à cet endroit beaucoup crurent en lui. 

 

 

Homélie

 La semaine dernière, trois dignitaires religieux de Bangui, la capitale de la République Centrafricaine, étaient de passage dans notre maison : l’archevêque, notre confrère, Dieudonné Nzapalainga, le pasteur Guérékoyame Gbangou et l’imam Omar Kobine Layama. Pour différentes raisons, qu’il serait trop long d’énumérer ici, nous avons voulu les interviewer.

Celle qui devait mener l’interview me fait part d’un petit problème : comment faut-il les appeler ? L’évêque, on sait que c’est « monseigneur », le pasteur, c’est « révérend », mais l’imam ? Bonne question ! Je n’en sais rien non plus, mais je la rassure, il faut rester simple, on va leur demander !

Le pasteur arrive le premier. Je lui pose la question : « Comment appelle-t-on un imam ? », et la réponse est simple, on l’appelle « éminence ». Je ne peux m’empêcher de lui faire remarquer que… heureusement, au paradis il n’y aura plus toutes ces complications.

L’évangile de ce matin nous le confirme. Pour Jésus, ce ne sont pas les titres qui comptent, ce sont les œuvres.

« J'ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes de la part du Père. Pour laquelle voulez-vous me lapider ? » 

A notre tour, multiplions les « œuvres bonnes», celles qui plaisent à Dieu.
Et je crois que nos trois croyants - catholique, protestant, musulman - qui viennent de sillonner le monde, ensemble, unis, pour supplier les nations de ne pas abandonner leur pays en proie à la folie, ces trois croyants nous donnent un bel exemple.

Ils avaient beaucoup de choses à nous dire, et il a fallu couper pour réaliser une vidéo qui ne dure pas plus de dix minutes. Plus long, elle risque de ne pas être regardée !

Mais au-delà des paroles, c’est leur action qui parle avant tout : à l’ONU, à Bruxelles, à Genève, à Rome… partout où ils sont passés, ils ont montré que l’on peut être différent et unis. Et plus que les paroles, la photo où ils se tiennent la main tous les trois vient confirmer ce que Jésus disait : « Si je n'accomplis pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les œuvres. »

Remercions le Seigneur qui met sur notre route de tels exemples, continuons à croire et multiplions nous aussi, les œuvres bonnes!

Gérard Warenghem

 

Les oeuvres bonnes
Repost 0
Published by RAJA
commenter cet article

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents