Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2001 7 20 /05 /mai /2001 04:58

1er novembre 2012

 

A la suite de l'expulsion de Mgr Russo, évêque de Doba,  

et du communiqué conjoint JEC/Amicale des Anciens

 

 

 

 

Ne négligeons pas les petites fleurs

 

 

« Que ton règne vienne ! » Matthieu 6: 9-13

 

 

Nous le répétons chaque jour.

 

C’est Dieu qui fait venir son règne et son règne grandit chaque fois que son nom est sanctifié, chaque fois que sa volonté est faite sur la terre, comme elle est déjà faite au ciel.

 

Nous savons que si le Seigneur ne bâtit la maison, c’est en vain peinent les maçons. Et en même temps, nous sommes dans cette situation assez paradoxale, où Dieu fait grandir son règne, grâce aux maçons que nous sommes.

Jésus nous invite à proclamer la bonne nouvelle jusqu’aux extrémités de la terre et Paul écrivait aux corinthiens  « Malheur à moi si je n’annonce pas l’évangile ».

 

Et pourtant, une fois semé, le grain pousse tout seul.

 

Quand nous étions enfants, on pouvait travailler au jardin de mon père.

Plutôt qu’un travail, c’était plutôt une occupation agréable. Je me souviens des radis. Une fois la terre bêchée, bien préparée, on semait. Les radis, c’était très intéressant, car peu de temps après avoir semé, on pouvait les manger. Il ne fallait pas attendre longtemps, le résultat était là.

 

Au niveau du royaume de Dieu, nous sommes invités à semer, à proclamer la bonne nouvelle, mais on ne voit pas toujours les résultats.

Je me souviens de cette maman, catholique pratiquante, très engagée dans sa communauté, qui se désolait : apparemment, ses garçons ne suivaient pas sa route. Elle avait tenu à me rencontrer pour me parler de ce problème qui n’en était pas un : elle avait semé. C’était l’essentiel. Nous semons, mais les fruits, ce n’est pas tout à fait notre affaire, et en tous cas, nous nous ne participons pas forcément à la moisson.

 

Même si quelques fois nous sommes très surpris. Nous, c'est-à-dire ceux qui font du catéchisme, ceux qui font des homélies ! Nous sommes très surpris quand par exemple quelqu’un vient vous dire : « Vous avez dit ça, tel dimanche, dans votre homélie... ». Deux ou trois ans après, il y a longtemps qu vous vous avez oublié ce que vous avez dit ce dimanche là ! Mais la semence a été semée.

 

Donc sur le plan personnel, la gaine tombe, et elle porte plus ou moins de fruit. Ce n’est pas forcément le semeur qui est en cause.

 

A un niveau plus général, « sur la terre » comme nous le disons dans le Notre Père, le royaume grandit. Il devient comme un arbre où les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid. Avouons que nous n’y faisons pas toujours attention.

Il faut dire aussi que les medias sont plus rapides pour nous montrer ce qui brûle que pour nous montrer les petites fleurs qui poussent ici ou là. Et pourtant, les fleurs ne manquent pas.

 

Je voudrais reprendre en la concrétisant, une partie de la méditation -  trouvée sur le site de l’ACAT -  que nous avions lu au début de la Semaine de prière pour l’unité :

 

« Ce qui m’étonne, ce ne sont pas les réactions racistes de ceux qui disent « les étrangers viennent manger notre pain, qu’ils retournent chez eux. »

Ce qui m’étonne, c’est qu’il se trouve des hommes et des femmes pour accueillir ces travailleurs immigrés, pour les aider dans leurs démarches, pour passer du temps dans un groupe d’alphabétisation ».

Dans ce même chapitre, un projet gouvernemental de loi relatif à l’immigration va bientôt être étudié. Huit associations ont déjà lu le projet et l’ont qualifié d’inhumain. Espérons qu’elles seront entendues.

 

« Ce qui m’étonne, ce n’est pas la montée de la violence »

Ce qui m’étonne c’est qu’il se trouve des religieux, des religieuses qui habitent dans les HLM, dans les cités, comme la sœur Cécilia, une religieuse nigériane, qui habitait il y a quelques années, à Evry Courcouronnes dans une cité où il y avait eu des troubles et même un mort, et qui habite maintenant Etampes. Beaucoup ici la connaissent et savent comment elle est accueillante.

 

On pourrait continuer ainsi jusqu’à midi.

Que le Seigneur nous donne les yeux pour voir son Royaume qui grandit, qu’il nous ouvre les yeux pour que nous sachions nous étonner et nous émerveiller déjà aujourd’hui, sans attendre le jour où nous risquerons de dire : « Quand est-ce que nous t’avons vu étranger, malade, en prison ?

 

Paris, janvier 2006


Extrait de "Ta parole nous éclaire", Gérard Warenghem,  - recueil de 80 homélies -


 

DSC02253.JPG

 

 

La dernière petite fleur que j’ai vue : le Communiqué des jécistes et des anciens jécistes du Tchad !


Voir :  http://reseau-raja.over-blog.com/article-homelie-de-mgr-russo-et-communique-conjoint-jec-amicale-des-anciens-111980528.html

 


Avec ce commentaire, que j’ai retenu :


 

Emma Koulai 

31 octobre 14:27

 

Félicitations à nos frères jécistes Tchadiens pour leur audace et leur engagement! Vivement que les jécistes des autres pays Africains leur emboitent le pas, au sujet des questions d'intérêt national. Bon vent à vous!

 

 

 

 


Repost 0
Published by RAJA - dans reseau-raja
commenter cet article

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents