Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 05:43

 

Berthe m’écrit depuis Libreville  :


Jean Christian s'est rapproché de la famille de Épiphane et voilà ce qui lui a été rapporté :

« Lorsque nous le cherchions dans la rue, il avait été ramené à Melen[1] et quelques temps après, s'en était échappé. Lorsque on l'a de nouveau attrapé, il s'est beaucoup débattu au point d'avoir des blessures et d'être enchaîné arrivé à Melen. Il est mort dans sa cellule. »


 

Une nouvelle bien difficile à supporter. Que le Seigneur prenne pitié de nous tous.

Certes, il est des maladies contre lesquelles nous ne pouvons pas grand chose, mais les conditions dans lesquelles nous laissons se débattre nos malades sont pour le moins choquantes. Que l’Esprit de Dieu nous aide à ne jamais nous habituer à la misère. La façon dont les richesses sont partagées, sur cette terre : un scandale qui devrait nous empêcher de dormir. Une occasion de relire Luc 16,19-30

Gérard Warenghem

 

 

Pour ne pas oublier notre frère Epiphane :

 

 

Libreville, 11- 19 août 1994 

 

19ème Conseil National de la JEC Gabonaise.

 

 

 file1202.jpg

 

 

Quelques photos tirées de mes albums. Le Conseil national se passe à l’Immaculée


file1206.jpg

 

 

file1204.jpg

 

file1203.jpg


 

 


Patience, Georgette, Angèle et Gérard, de passage à Libreville, expliquent aux participants au Conseil, en quoi consiste l’Association des Jécistes Africains en France (AJAF)

 

file1200.jpg


1969 – 1994 : voila 25 ans que je suis prêtre. Les jécistes m’offre des cadeaux. Le Comité Saint Gabriel de Mouila m’offre un tee shirt.


file1201.jpg


Epiphane, qui vivait alors à Port Gentil, et qui allait un peu mieux, m’offre un des tableaux qu’il a confectionné. A Akébé, il avait appris à faire ces tableaux (fil et clous). Tous ceux qui ont été jéciste à la fin des années 70, début des années 80 se souviennent de ces tableaux. Je me souviens du moment où Epiphane est tombé malade. Avec Christiane, nous lui avions rendu visite chez le nganga à Owendo. J’étais en France quand Epiphane est parti vivre à Port Gentil. Il m’avait écrit pour me demander de lui envoyer un livre avec des modèles : il était capable de faire des tableaux pour gagner un peu d’argent.


Que cette rosace nous rappelle qu’il est aujourd’hui dans la lumière.

 



[1] Melen : hôpital psychiatrique à 11 kms de Libreville

Partager cet article

Repost 0
Published by RAJA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents