Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 13:39
2. Préparation de la 1ère Assemblée Générale du Réseau
 
 
 
EN VUE DE LA PREMIERE ASSEMBLEE GENERALE...
 
 
Chers amis du Réseau des anciens jécistes d'Afrique
 
 
Depuis 1990, un réseau d'anciens jécistes africains est en train de se mettre en place.  
Certains anciens ont déjà apporté leur contribution à l'édification de ce réseau et d'autres nous ont déclaré leur intention d'y participer. Prochainement, nous vous donnerons la liste de tous ceux qui auront réagi à nos propositions.
L'heure est venue de préciser notre objectif:
- quelles sont nos ambitions, de quel projet sommes nous porteurs et de quel projet voulons nous être porteur à l'avenir en tant que RESEAU ?
- quels moyens voulons nous nous donner pour réaliser nos objectifs ?
 
L'idée principale est de rassembler toutes vos propositions. A partir de vos expériences actuelles, pouvez vous nous dire quels sont vos aspirations et comment vous voyez l'avenir de ce réseau.
 
Le calendrier suivant vous est proposé :
- Janvier 1995 : nous ferons une première synthèse de vos réponses. Elle sera publiée
dans le bulletin TAM-TAM
- Vous aurez encore jusqu'en juillet 1995 pour réagir à cette synthèse. Il faudra l'enrichir de façon à ce que nous soyons toujours mieux capables de relever les défis qui ne manquent pas de nous interpeller.
- A partir d'octobre 1995, nous passerons à la préparation pratique de la première Assemblée Générale du Réseau. C'est au cours de celle-ci que nous fixerons ensemble la Charte du Réseau.
Cette Assemblée aura lieu en juillet 1996. Il serait peut-être possible de la tenir en Côte d'Ivoire. Tous les détails pratiques seront à déterminer entre octobre et décembre 1995.
Nous insistons : merci de nous envoyer vos premières propositions avant- le 31 décembre 1994.
Que le Christ nous donne toute la lumière et toute la force nécessaire !
 
 
A Paris, le 23 septembre 1994
Hombilawa Ngabolo Georgette,
Animako Kabran Lazare,
P.G.Warenghem
 
________________________________
 
Paris le 24 Mai 1996.
 
 
Aux Membres du Réseau des Anciens Jécistes d’Afrique
 
 
 
Objet : Assemblée Générale du Réseau
 
 
 
En novembre 1995, nous vous avons adressé une lettre à propos de la future assemblée générale du Réseau des Anciens Jécistes d’Afrique. Les réponses qui nous sont parvenues nous permettent de vous proposer cette première synthèse.
 
Au total 27 anciens jécistes, provenant de 11 pays (Burkina, Madagascar, Centrafrique, Gabon, Cameroun, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burundi, Togo, Congo, + Emmanuel Bobande !) ont répondu au questionnaire.
 
Leur appréciation de la situation du laïcat se résume ainsi : Dans bien des endroits, la situation du laïcat a évolué d’une situation de passivité vers plus d’engagement. Cela est facilité par la mise sur pied des communautés de base au sein desquelles les gens apprennent à réfléchir et à agir ensemble.
 
Mais en général ils notent que les chrétiens se limitent souvent au seul cercle de l’église. Ainsi soulignent-ils à titre d’exemple, la tiédeur du laïcat face à la démocratisation en Afrique. Ils recommandent donc que les laïcs s’engagent plus dans les associations culturelles, sociales, économiques et politiques.
 
Les défis auxquels nos pays et nos églises sont confrontés sont assez divers. On cite pêle-mêle : le développement économique et social, la santé (SIDA , paludisme, Ebola, etc..), la violence politique et ethnique, les sectes religieuses, l’évangélisation et la tradition, l’emploi, la scolarisation, la prolifération des sectes, l’évangélisation et l’action politique, l’intégration de la foi dans les cultures locales, la formation des laïcs, l’établissement d’une véritable culture démocratique.
 
 
En partant de ces différents défis, les thèmes suivants, pour la Session d’étude, ont été suggérés :
 
- Le rôle et la place de l’ancien jéciste dans le développement de l’Eglise et de la société aujourd’hui en Afrique.
 
- La place du laïc dans l’église.
 
- Les chrétiens d’Afrique face aux défis actuels.
 
- Démocratie et Droits de l’homme.
 
- Quels engagements du laïcat dans ce monde ?
 
- Ton Afrique est secouée par le vent de la démocratie : toi, en tant que chrétien et laïc quel doit être ton apport ?
 
- Anciens jécistes, avec qui, comment et pourquoi ?
 
- Rôle du chrétien et/ou de l’Eglise dans le développement de mon pays.
 
- La responsabilité de l’ancien jéciste dans l’éducation et la santé en Afrique.
 
- Les anciens jécistes : acteurs dans la construction de l’Afrique de demain.
 
- Les anciens jécistes face aux phénomènes sociaux (pauvreté, délinquance, éducation politique).
 
- Le Réseau des Anciens Jécistes au service de la solidarité et du développement de l’Afrique.
 
- Les communautés chrétiennes au service du développement.
 
 
 
En regroupant toutes ces propositions nous vous suggérons le thème suivant : 
 
ANCIENS JECISTES  : NOTRE PARTICIPATION DANS LES DIFFERENTES STRUCTURES DE L’EGLISE ET DE LA SOCIETE, EN VUE D’UN DEVELOPPEMENT SOLIDAIRE.
 
 
 
 
Comme lieu où tenir cette première Assemblée de notre Réseau des Anciens Jécistes d’Afrique, la plupart optent pour Abidjan, certains pour Libreville. Quant à la date, le mois d’août 1997 , et plus précisément, la première quinzaine, semble une bonne date.
 
Nous attendons que ces dates soient acceptées par tous y compris par les anciens de la JEC de Côte D’Ivoire (qui en principe) doivent nous accueillir.
 
 
Enfin, nous suggérons ceci pour le contenu :
Nous consacrerons les deux premiers jours à réfléchir sur le thème proposé (Session). Avant de passer à la « structuration » du réseau (Assemblée Générale), nous aurons un jour de pause.
 
 
 
LA SESSION
 
1* VOIR  ET ANALYSER
 
Quelle est la situation politique, économique, sociale, culturelle et religieuse dans votre pays ?
a) Qui sont les véritables « animateurs » de la vie politique, économique, sociale culturelle et religieuse de votre pays ? En fonction de quels objectifs opèrent-ils leurs choix ?
b) Comment les grands choix économiques, politiques et sociaux affectent les individus (la majorité de la population)?
c) Quelles sont les analyses faites par l’église sur ces situations ? Comment les laïcs participent-ils à ces réflexions ? Quelles sont les actions qui ont été réalisées par l’église y compris les laïcs pour « répondre » à ces situations ? Comment les anciens jécistes de votre pays, de façon individuelle ou collective, participent-ils à une prise de parole de l’église ou avec d’autres sur les situations politiques, économiques et sociales  de leur pays ?
 
2* APPORT THEOLOGIQUE
 
Comment la parole de Dieu nous éclaire sur ces questions ? A ce niveau il sera demandé à un théologien de nous proposer une réflexion sur la façon dont Dieu nous engage à agir aujourd’hui. Comment Dieu depuis l’Ancien Testament jusqu'à nos jours appelle les chrétiens à annoncer la Bonne Nouvelle de salut aux pauvres et aux marginalisés ?..
 
3*AGIR
 
Que voulons nous faire (actions), individuellement et / ou collectivement pour participer davantage aux structures politiques, économiques, sociales, culturelles et religieuses ? Avec qui ?
 
 
 
Pour le déroulement : chaque pays fera une présentation de 15 mn sur certains aspects de ces questions. (Des précisions vous seront données en temps utile)
Nous demanderons aussi à un expert de nous aider à approfondir sur ces questions  en nous ouvrant à une perspective plus large.
Le but du « jeu » est de nous permettre d’identifier les questions clés qui se posent à nos sociétés aujourd’hui, et surtout d’entrevoir les pistes d’action susceptibles d’orienter nos engagements futurs. Bien entendu nous devrions nous appuyer sur la démarche de la révision de vie utilisée dans le mouvement. Nous veillerons à vous envoyer des grilles de révision de vie au prochain courrier.
 
 
L’ASSEMBLEE GENERALE.
 
Structuration, fonctionnement, dynamique du Réseau (nous attendons que vous nous proposiez des idées la dessus).
 
P.S. : conformément au calendrier fixé, nous vous demandons de réagir à ces propositions pour fin juin au plus tard.
 
 
 
_______________________________
 
Paris le 26 Mai 1996.
 
 
 
 
Cher(ère) Ami(e)
 
 
 
Au mois de novembre dernier nous t’avons adressé un courrier relatif à la tenue de la première assemblée générale du Réseau des Anciens Jécistes d’Afrique(RAJA). Jusqu'à ce jour nous n’avons reçu aucune réponse de ta part. Nous nous permettons donc de t’écrire à nouveau.
 
Au cas où tu n’aurais pas reçu notre lettre nous te prions de nous en avertir. Dans le cas contraire nous te demandons de réagir urgemment afin que de nous permettre de prendre tes propositions en compte dans l’élaboration du document final.
 
 
 
Prière d’adresser ta lettre à :
 
Lazare Animako Kabran
188 Rue de Tolbiac
75013 Paris.
 
Tél/Fax 45 89 00 42.
 
__________________________________
 
 
SESSION DE FORMATION 
 
 
ANCIENS JECISTES : NOTRE PARTICIPATION
 
DANS LES DIFFERENTES STRUCTURES DE L'EGLISE ET DE LA SOCIETE
 
EN VUE D'UN DEVELOPPEMENT SOLIDAIRE.
 
 
 RESEAU DES ANCIENS JECISTES D'AFRIQUE
Adresse provisoire : R.A.J.A s/c de A.J.A.F ,12 rue du Père Mazurié 94 Chevilly La Rue Cedex.
 
PRELIMINAIRE
Le Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique (RAJA) se veut être un cadre de réflexion et d'échange des anciens de la Jeunesse Etudiante Catholique d'Afrique sur les réalités qui marquent la vie du continent. Il se fixe comme objectifs de favoriser l'éclosion d'un véritable laïcat africain capable de discerner les défis qui se posent à l'église et à la société aux plans économique culturel, social et politique en favorisant leur prise de parole et en aidant à entrevoir des pistes d'action pour répondre aux besoins de leur peuple. Elle regroupe des jeunes en responsabilité dans plusieurs pays du continent.
 
THEME ET CONTENU
L'analyse de la réalité de l'Afrique aujourd'hui qui se fait l'écho d'autres expériences du tiers monde, nous amène aux conclusions suivantes : les pauvres sont de plus en plus pauvres, et les richesses sont concentrées entre les mains d'une minorité à laquelle participent hélas consciemment ou inconsciemment, certains chrétiens.
Des millions de personnes souffrent de la faim, de malnutrition et de maladie, de problème de logements, de la dégradation de l'environnement, de problèmes sociaux aigus (guerres conflits ethniques, rebellions) de la perte de repères culturels, incapables d'avoir une vision à long terme; ces différentes situations nous interpellent et requièrent de nous de la créativité et de l'engagement.
Ces situations d'injustice nous demandent d'aller au delà de nos limites pour parvenir à réaliser une action collective d'envergure. La transformation sociale est notre responsabilité. Son accomplissement sera le résultat d'une alliance stratégique entre ceux et celles d'entre les anciens jécistes qui saisissent la complexité du système socio-politique et la force des masses. Seuls nous sommes faibles, ensemble nous sommes invincibles.
C'est pour répondre à ce souci et pour favoriser cette prise de conscience que nous voulons nous retrouver dans le cadre d'une session de formation sur le sens de notre responsabilité et la manière de participer aux structures de transformations de nos sociétés.
Le thème retenu est « Anciens jécistes notre participation dans les différentes structures de l’Eglise et de la société en vue d'un développement solidaire ». Ce thème décidé à l'issue d'une enquête à laquelle a répondu une quarantaine d'anciens jécistes du continent, sera abordé à travers plusieurs panels et tables rondes. L'objectif ici étant de permettre d'une part une réflexion approfondie sur certaines questions clés en entrevoyant les pistes d'action possibles, et d'autre part de cerner la réalité des structures qui luttent contre ces injustices tout en dégageant les manières dont les anciens jécistes à l'échelon national ou sous régional entendent participer à ces structures.
 
LIEU ET DATE DE LA SESSION
La session se déroulera sur quatre jours au centre d'accueil de Kodjoboué près d'Abidjan, plus deux jours d'immersion dans la réalité abidjanaise. Elle regroupera du 16 au 23 août 1996, une trentaine d'anciens jécistes d'Afrique des invités, un membre de l'équipe panafricaine et un membre du secrétariat international de la JEC.
 
DEROULEMENT DE LA SESSION.
La session sera précédée de deux jours d'immersion au cours desquels les participants répartis en petits groupes essaieront d'enrichir leur compréhension des réalités à partir d'un contact avec des acteurs et structures de développement : Eglise, ONG, etc... Les différents panels et tables rondes permettront de résituer le débat et de mieux fixer les orientations.
Un sociologue aidera les participants à approfondir les questions soulevées lors du séminaire. Il essaiera d'accompagner et de permettre aux uns et aux autres de saisir les différents enjeux. Le théologien qui sera invité, permettra de comprendre à partir de textes comment la parole de Dieu nous éclaire sur ces questions, comment Dieu nous engage à agir aujourd'hui en Afrique. Toutes ces réflexions devant nous conduire à identifier des pistes d'action susceptibles de nous orienter dans nos activités futures.
EVALUATION
Ce temps permettra d'entrevoir l'impact de la session sur une prise de conscience de tout ce qui aura été dit et de voir les stratégies à long terme.
 
 ______________________
 
 
 
RESEAU DES ANCIENS JECITES D’AFRIQUE
NETWORK OF FORMER AFRICAN YCSers
12 rue du père Mazurié 94669 Chevilly larue CEDEX France
 
 
 
 
Paris le 28 Juin 1997.
 
 
 
 
Chers Amis (es)
 
 
Avec cette dernière correspondance officielle avant notre A.G. nous vous communiquons les informations suivantes :
 
A partir du 31 août 1997, toutes les informations doivent être adressées à Virginie Yao responsable du comité d’organisation 20 BP 636 Abidjan 20 Côte D’Ivoire, Tel ( 225) 435326 Fax (225) 44 99 04.
 
Toutes les demandes pour rester en Côte D’Ivoire après le 24 doivent aussi lui être adressées. Si vous êtes dans ce cas, sachez que vous aurez à vous prendre en charge pour ce séjour.
 
N’oubliez pas de venir avec des costumes traditionnelles pour les cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que du matériel sur votre pays pour l’exposition permanente.
 
Tous vos documents préparatoires doivent être traduits à la fois en français et en Anglais.
Chaque participant doit venir avec sa plus belle photo d’identité pour la confection de l’Annuaire des membres du réseau. Merci de remplir la fiche ci-jointe et de la faire parvenir à Virginie ou à Lazare, si vous voulez figurer dans l’Annuaire du Réseau.
 
Enfin nous sommes à la recherche d’un logo officiel pour le RAJA. Si vous vous sentez une âme d’artiste n’hésitez pas à vous mettre à la tâche.
 
Une dernière chose, n’oubliez pas de renvoyer vos fiches d’inscription à Virginie Yao afin que le comité puisse mieux préparer l’accueil.
 
 
Bonne préparation et à très bientôt en Côte D’Ivoire.
 
 
 
Lazare,    Gérard,   Georgette,   Marie Solange   et Yvette
 
 
 _________
 
PREPARATION DE LA PREMIERE ASSEMBLEE GENERALE DU R.A.J.A.
 
Merci de répondre le plus complètement possible à ces dix questions, avant l’Assemblée.
Cette réflexion préliminaire nous permettra d’être beaucoup plus efficaces quand nous travaillerons ensemble en août.
Comme vous pouvez le constater, les questions suivent de très près le programme que nous avons établi, et que nous vous joignons à nouveau.
Dans toute la mesure du possible, essayez de vous retrouver au niveau de votre pays pour répondre ensemble aux différentes questions.
Une préparation soignée sera le gage du succès de notre entreprise.
 
 
Session d’étude.
 
I. En vue des panels du dimanche 17 août :
 
Quelle est la situation politique dans votre pays (depuis 1990)
a) qui sont les véritables animateurs de la vie politique de votre pays ? En fonction de quels objectifs opèrent-ils leurs choix ?
b) comment les grands choix politiques affectent-ils la société (la majorité de la population) ?
c) - Quelles sont les analyses faites par l’Eglise sur cette situation ?
- Comment les laïcs participent-ils à ces réflexions ?
- Quelles sont les actions qui ont été réalisées par l’Eglise (y compris les laïcs) pour répondre à ces situations ?
- Comment les anciens jécistes de votre pays, de façon individuelle ou collective participent-ils à une prise de parole, en lien avec l’ensemble de l’Eglise, et/ou avec d’autres organismes (syndicats, mouvements, associations, groupes de pression...) sur la situation politique ?
 
Quelle est la situation économique dans votre pays (depuis 1990)
a) qui sont les véritables animateurs de la vie économique de votre pays ? En fonction de quels objectifs opèrent-ils leurs choix ?
b) comment les grands choix économiques affectent-ils la société (la majorité de la population) ?
c) - Quelles sont les analyses faites par l’Eglise sur cette situation ?
- Comment les laïcs participent-ils à ces réflexions ?
- Quelles sont les actions qui ont été réalisées par l’Eglise (y compris les laïcs) pour répondre à ces situations ?
- Comment les anciens jécistes de votre pays, de façon individuelle ou collective participent-ils à une prise de parole, en lien avec l’ensemble de l’Eglise, et/ou avec d’autres organismes (syndicats, mouvements, associations, groupes de pression...) sur la situation économique ?
 
Quelle est la situation sociale dans votre pays (depuis 1990)
a) qui sont les véritables animateurs de la vie sociale de votre pays ? En fonction de quels objectifs opèrent-ils leurs choix ?
b) comment les grands choix sociaux affectent-ils la société (la majorité de la population) ?
c) - Quelles sont les analyses faites par l’Eglise sur cette situation ?
- Comment les laïcs participent-ils à ces réflexions ?
- Quelles sont les actions qui ont été réalisées par l’Eglise (y compris les laïcs) pour répondre à ces situations ?
- Comment les anciens jécistes de votre pays, de façon individuelle ou collective participent-ils à une prise de parole, en lien avec l’ensemble de l’Eglise, et/ou avec d’autres organismes (syndicats, mouvements, associations, groupes de pression...) sur la situation sociale ?
 
Quelle est la situation culturelle dans votre pays (depuis 1990)
a) qui sont les véritables animateurs de la vie culturelle de votre pays ? En fonction de quels objectifs opèrent-ils leurs choix ?
b) comment les grands choix culturels affectent-ils la société (la majorité de la population) ?
c) - Quelles sont les analyses faites par l’Eglise sur cette situation ?
- Comment les laïcs participent-ils à ces réflexions ?
- Quelles sont les actions qui ont été réalisées par l’Eglise (y compris les laïcs) pour répondre à ces situations ?
- Comment les anciens jécistes de votre pays, de façon individuelle ou collective participent-ils à une prise de parole, en lien avec l’ensemble de l’Eglise, et/ou avec d’autres organismes (syndicats, mouvements, associations, groupes de pression...) sur la situation culturelle ?
 
Quelle est la situation religieuse dans votre pays (depuis 1990)
a) qui sont les véritables animateurs de la vie religieuse de votre pays ? En fonction de quels objectifs opèrent-ils leurs choix ?
b) comment les grands choix religieux affectent-ils la société (la majorité de la population) ?
c) - Quelles sont les analyses faites par l’Eglise sur cette situation ?
- Comment les laïcs participent-ils à ces réflexions ?
- Quelles sont les actions qui ont été réalisées par l’Eglise (y compris les laïcs) pour répondre à ces situations ?
- Comment les anciens jécistes de votre pays, de façon individuelle ou collective participent-ils à une prise de parole, en lien avec l’ensemble de l’Eglise, et/ou avec d’autres organismes (syndicats, mouvements, associations, groupes de pression...) sur la situation religieuse ?
 
 
Session statutaire
 
2. Quel regard portez vous aujourd’hui, sur le mouvement de votre pays ?
Comment dans votre pays, les anciens jécistes sont encore en lien avec le mouvement actuel ?
Existe-t-il une structure des anciens jécistes dans votre pays, si oui, comment est-elle née ? quels sont ses objectifs ? Si non, êtes vous quand même en lien les uns avec les autres ? Etes vous quand même en lien avec le mouvement, et comment ? Si la structure n’existe pas, comment la créer ?
 
3. Que voulez-vous voir figurer dans la charte du Réseau ?
 
4. Qu’avez-vous à dire sur un bulletin du Réseau ? (contenu, orientations, périodicité, format, prix...)
 
5. En vue de la confection de l’Annuaire du Réseau, n’oubliez pas d’apporter votre plus belle photo d’identité qui sera scannerisée sur place !
 
6. Quel appui apporter à la Coordination panafricaine, et comment ?
 
7. Votre avis sur la création et l’organisation des commissions permanentes. Méthode et rythme de travail.
 
8. Comment mettre en place une équipe d’animation du Réseau ?
 
9. Comment soutenir financièrement le Réseau ? (cotisations... subventions...)
 
10. Les relations du Réseau. Avec qui devrions nous être en relation (au niveau africain, au niveau international ?
 
L’équipe de préparation :
LazareAnimako, Gérard Warenghem, Georgette Ngabolo, Hyvette Moussavou.
 
_______________________
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by RAJA - dans Archives
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents