Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 15:03
Qui sommes nous ?
 
Bengerville-1.jpg
 
Membres du RESEAU DES ANCIENS JECISTES D'AFRIQUE (RAJA)

- Nous ne sommes pas des groupes d'entraide

- Nous ne sommes pas des anciens combattants


- Nous ne sommes pas des nostalgiques

- Nous ne sommes pas des jécistes retraités

- Nous ne sommes pas des jécistes en activité

- Nous ne sommes pas des jécistes dans la vie professionnelle

- Nous ne sommes pas des pourvoyeurs de fonds ni des organisateurs de "Camps JEC".


- Nous sommes des laïcs adultes, forts des expériences acquises dans la JEC, et nous aspirons : à prendre une part active dans la gestion des problèmes de nos pays et du continent. Et à un partage d'expériences entre membres du RAJA. 


- Nous voulons travailler avec tous les hommes de bonne volonté (toutes religions). Et nous sommes prêts à répondre aux demandes des mouvements JEC d'aujourd'hui.


- Nous avons le désir de nous informer, de nous former et de poursuivre notre engagement de chrétien. Nous voulons vivre l'idéal chrétien et les principes sociaux du christianisme.


- Nous voulons devenir membres à part entière de l'Eglise et y prendre des responsabilités adéquates.


- Nous voulons participer à l'annonce de l'Evangile. Nous voulons témoigner du Christ dans nos milieux de vie.


- Nous voulons créer et gérer des projets concrets de développement.


- Nous voulons faire un travail en Réseau pour nous enrichir de nos expériences réciproques.


- Nous voulons un RAJA fonctionnel, dynamique, débarrassé de tout formalisme. 

Hier, étudiant (e)s, jécistes ...
 
 
 
 
 
 
... aujourd'hui, dans la vie active,
 
 
 
 
nous nous mettons en relation, en réseau, pour continuer à bâtir un monde où tout homme pourra vivre debout...
=================================================
 
Colloque du CERAO sur le laïcat
 
 
COMMUNICATION DU RAJA
 
 
Engagés pendant plusieurs années (durant les études secondaires et universitaires) au sein de la Jeunesse Etudiante Chrétienne, mouvement de formation et d'éducation chrétienne à caractère international, nous avons tous été attentifs au Dieu Trinitaire. Nous avons donc accepté d'être témoins du Christ pour faire sa volonté.
Aussi, la pédagogie (Réflexion-Action-Réflexion) et la spiritualité de la JEC, nous ont elles illuminés et accompagnés dans la vie quotidienne, dans notre foi chrétienne.
Aujourd'hui, la vie familiale et professionnelle qui est la nôtre, a, elle aussi, ses propres vicissitudes, ses propres défis, ses propres enjeux. Elle nous amène à nous interroger sur le sens que peuvent encore avoir aujourd'hui cette pédagogie et cette spiritualité, dans notre foi chrétienne : ne devraient-elles pas demeurer une pratique de vie ?
 
C'est dans cette perspective, et par rapport à un vécu plus adulte de notre foi chrétienne, que les initiateurs du réseau se sont posés deux questions :
comment engager, élaborer une réflexion commune face aux multiples défis qui s'imposent actuellement à notre continent et à l'Eglise qui est en Afrique ?
à travers une expérience, un débat, une analyse et une action commune, comment vivre avec les mouvements de jeunes de ce temps ?
 
La réponse à ce questionnement nous a amenés à penser qu'il ne s'agit plus de se laisser envahir par un "afro-pessimisme", par des craintes et surtout par un découragement permanent mais de continuer à rêver d'un mieux-être.
 
Au moment où l'idée hantait quelques jécistes africains en étude en France, quelques structures nationales étaient déjà fonctionnelles. C'était le cas du Togo avec ACRAL, de la Côte d'Ivoire avec AJECI, du Cameroun avec l'AMAJEC.
 
C'est alors qu'en 1990 est née l'idée d'un Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique (en abrégé R.A.J.A.) devant relier les structures nationales. Avec l'appui de la Coordination Panafricaine de la JEC (dont le siège est à Nairobi au Kenya), elle s'est développée par les contacts jusqu'à prendre une ossature plus solide lors de la première assemblée générale tenue en août 1997 à Bingerville en Côte d'Ivoire. Cette première assemblée a vu la participation de 12 pays africains, d'une délégation de l'AJAF (et la représentation de 4 institutions internationales).
 
Identité du RAJA
Contrairement à ce que pourrait laisser entendre la dénomination "ancien jéciste", les membres de ce réseau ne sont pas vieux. Aujourd'hui professeurs, magistrats, médecins, députés ou chômeurs, mariés pour la plupart ce sont de jeunes laïcs de notre Eglise qui continuent de ranimer la flamme qui les avait animés durant le temps de leurs études.
 
Le RAJA est aujourd'hui un lien entre ces laïcs d'Afrique francophones et anglophones, désireux de poursuivre leur engagement et voulant affermir leur foi dans la spécificité de l'Eglise catholique d'Afrique en conformité avec celle de l'Eglise universelle.
 
Le réseau est ouvert aux hommes et aux femmes (laïcs, séminaristes, prêtres, religieux, religieuses) ayant une expérience du mouvement JEC. Il peut cependant accueillir des personnes ayant le même objectif que le RAJA.
Le RAJA est donc un lieu de réflexion, de partage et d'action pour l'apostolat des laïcs.
 
Objectifs
Se référant à la philosophie du mouvement, le RAJA se fixe entre autres pour objectifs de :
prendre une part active à des séminaires d'action sur les défis que connaît l'Afrique;
favoriser le partage des expériences entre ses membres ;
vivre l'option préférentielle pour les pauvres ;
répondre dans la mesure du possible aux demandes des mouvements JEC ;
apporter sa contribution dynamique et profonde à la pastorale de l'Eglise ;
initier et stimuler des projets de développement ;
 …
 
Structure
Le réseau est composé de :
une Assemblée Générale ;
une Equipe de Coordination ;
les Coordinations Nationales.
 
Moyens d'action
Le réseau agit à travers des séminaires, des campagnes de sensibilisation, des récollections, des analyses, des publications, des études et recherches.
Aujourd'hui, il se sert surtout des outils modernes de l'information et de la communication. Un site est ouvert où il est possible d'être mieux informé sur le réseau et ses activités.
Les membres du réseau se communiquent les uns aux autres, leurs centres d'intérêt.
Voilà une nouvelle manière de travailler en Eglise. Elle n'est pas sans difficultés. Les communications ne sont pas toujours faciles. Tous les membres n'ont pas accès à Internet, et même pour ceux qui y ont accès, c'est souvent dans les cybercafés publics où il n'est pas toujours facile de trouver une place, d'imprimer un document … sans oublier que cela n'est pas gratuit.
 
Evolution
Outre les 12 pays fondateurs du réseau en Côte d'Ivoire, aujourd'hui, la coordination est en contact avec des laïcs (anciens jécistes) du Rwanda, du Libéria, du Ghana … Ceux de la diaspora ont mis en place le RAJA Europe avec des équipes en France.
 
Partenariat
Le RAJA travaille sur le plan local avec la Direction des Œuvres et les différentes structures de laïcat (associations et mouvements catholiques) ;
Le RAJA à travers ses structures nationales a informé les conférences épiscopales de son existence et des structures de son fonctionnement ;
Une correspondance est établie entre le réseau et le SCEAM ;
En accord avec ses orientations, le réseau est en lien avec d'autres mouvements qui oeuvrent pour le développement de l'Afrique (FiACAT, OMS, UNICEF, CCFD) . Ce lien permet de prendre part à la solidarité internationale. Il permet de mettre en œuvre notre option pour les pauvres, dans une action plus large.
 
Conclusion
Les anciens jécistes à travers cette nouvelle manière de travailler veulent contribuer à la promotion d'un laïcat africain, prêt à prendre ses responsabilités, et à vivre la mission universelle de l'Eglise.
 
Ils veulent prendre leur place dans l'histoire de l'humanité, à la suite du Christ qui est entré dans cette histoire pour lui donner un sens.
 
Ils veulent porter la dimension prophétique de l'Evangile avec son rôle critique, son appel à vivre le renouvellement.
 
Ils veulent mettre leurs compétences au service de la construction des Eglises locales et de l'Eglise d'Afrique.
 
 
A Lomé, le 14 mai 2003 
 
Le président du RAJA : Pierre Radji.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by RAJA - dans reseau-raja
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents