Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 13:57

Prière, maladie, envoutement ....

Le sujet est lancé
Vous pouvez contribuer à enrichir la réfléxion 
Merci

 

Cotonou, le 22 octobre 2008

Chers frères et soeurs Rajecistes, je suis heureux de pouvoir m'adresser à notre réseau virtuelle. Je pense que ce n'est pas un hasard que je puisse recevoir ce message à cette occasion précise.

Je voudrais solliciter de chacun de vous un soutien spirituel quelle que soit la forme (rosaire, demande de messe, adoration eucharistique, prière de délivrance, neuvaine, etc.) à l'intention d'une personne très chère qui se nomme Martine AFOUNANA, actuellement gravement malade des suites d'une attaque (vodoun).

Je crois vivement à la puissance de la prière et surtout de la prière communautaire. C'est pour cela que je vous prie de me soutenir dans l'action spirituelle que je commence le jeudi 23 octobre 2008.

Si notre réseau peut aussi s'impliquer dans ce genre de soutien, je pense que nous pourrions faire mouvoir beaucoup de choses par la grâce et la miséricorde de Dieu.

Serge Sourou OGA (Cotonou)

--------------------

 

Paris, le 23 octobre 2008

Bonjour

Voila le genre de courrier qui met mal à l'aise les jécistes qui ont pratiqué des années durant la révision de vie, le Voir Juger Agir.

Au Gabon, dans les années 80, on avait ajouté CELEBRER au VOIR JUGER AGIR.

Tout l'évangile nous invite à suivre le Christ. A ne pas baisser les bras. A ne pas être tiède. Les paresseux sont voués à l'enfer !

Offrir à Dieu, avec Jésus, les actions que nous pouvons mener. Demander à Dieu son Esprit pour marcher sur la route étroite, difficile, que le Christ nous a tracée.

On est loin du style employé ci dessus ... Pardon, mon cher Serge, mais ton discours me semble trop dans l'air du temps, et pas assez proche de notre façon (jéciste) d'envisager notre vie avec le Christ.

Prier, tout à fait d'accord, mais attention au vocabulaire ... qui dénote quelquefois une façon magique de concevoir Dieu. Jésus a passé sont temps à vouloir nous faire comprendre que Dieu est Père, et qu'il sait ce qui est bon pour nous, avant même que nous ne le lui demandions.

Prier, en sachant que finalement, on va recevoir ce qu'il y  a de mieux : l'Esprit.

Luc chapitre 11 versets 5 à 13

  • 5. Il leur dit encore: Si l'un de vous a un ami, et qu'il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire: Ami, prête-moi trois pains,
  • 6. car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n'ai rien à lui offrir,
  • 7. et si, de l'intérieur de sa maison, cet ami lui répond: Ne m'importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains, -
  • 8. je vous le dis, même s'il ne se levait pas pour les lui donner parce que c'est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin.
  • 9. Et moi, je vous dis: Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.
  • 10. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.
  • 11. Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson?
  • 12. Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion?
  • 13. Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent.

Gérard Warenghem (France)

 

------------------------------

 

Lomé, le 23 octobre 2008

Bonjour et merci à notre ami du Bénin pour son message. Sans entrer 
dans la polémique, je pense solliciter de la part de chacun et de tous 
en faveur de la demande une action commune, une chaîne de prières pour 
soutenir l'amie en difficulté. Si cela reçoit votre assentiment, en 
cette fin du mois de Marie, que chacun puisse dire (en dehors de toute 
autre action et pour que la chaîne ne soit pas ouverte toute la 
journée) 1 AVE avant 12h GMT. Que ce bouquet d'AVE que nous offrons à 
notre mère céleste participe à la délivrance de l'amie envoutée.
Merci à tous.
Pierre Radji

 

------------------------------

 

Cotonou le 23 octobre 2008

Merci à vous tous qui vous êtes associés à cette chaîne spirituelle.

Il est opportun que je vous informe que j'ai surtout amené Martine à comprendre qu'elle est entrée dans un sommeil spirituel qui a favorisé ce qui lui arrive. C'est vrai que ce n'est pas facile de faire la veille spirituelle. Est-ce pour autant qu'il faut rester dans l'inaction ?

Aussi par rapport à la délicatesse du sujet (vodoun et envoutement), faut-il de but en blanc croire que Martine n'a que des illusions quant à la cause de sa souffrance ? Souffrance dont l'explication n'arrive pas à lui être donnée par la médecine moderne.

Approfondissons peut-être ensemble la réflexion. Cela nous aidera à grandir spirituellement. A cet effet, je soumets deux questions à notre réflexion.

Reconnaissons-nous l'existence de satan et de ses oeuvres ?

La prière peut-elle permettre de soutenir une personne qui en vient à douter de sa foi au point de s'exposer aux forces des ténèbres ?

Que faire quand il vous arrive de tomber sur des personnes malades qui souffrent sérieusement dans leur peau sans que la médecine moderne n'arrive à leur prouver l'existence d'un mal quelconque ?

D'avance merci à tous ceux qui voudront participer à cette réflexion et surtout que l'Esprit Saint nous éclaire dans notre échange.

Serge Sourou OGA

 

--------------------------------

Yaoundé, le 24 octobre 2008

Salut à tous,

J'ai failli éclater de rire en lisant les uns et les autres, mais le sujet est si sérieux !

A ce propos, j'aurai tellement voulu retrouver le texte d'une conférence de feu Mgr Jean ZOA (ancien Archevêque de Yaoundé), sur la sorcellerie et les envoûtements au Cameroun, mais négligence quand tu nous tiens !

Que nous le voulions ou non, le débat est lancé. Rajecistes à vos plumes !

En attendant de rassembler moi aussi quelques éléments, je signale simplement que notre Père Evêque ZOA, dans les années 80 (il y a 25 ans environ), avait proprement humilié les enseignants et étudiants chrétiens de l'Université de Yaoundé de l'époque, qui pour lui voyaient la sorcellerie et les envoûtements partout...

Il avait alors raconté, en citant des noms de villages et de personnes impliquées, comment il avait "sauver" des personnes MALADES DU PALUDISME, mais enfermées ou enchaînées pour avoir été déclarées envoûtées.

Bref, faisons attention et partageons sur ce sujet combien délicat en Afrique.

En ce qui me concerne, depuis lors, j'ai dit : <<TANT PIS POUR LES SORCIERS ET CEUX QUI SE LAISSENT PRENDRE DANS LEUR JEU. MOI, JE SAIS EN QUI J'AI MIS MA CONFIANCE>>.

Luc Kamdem

----------------------------------

Paris, le 24 octobre 2008


Salut à tous,
comme le dit si bien Luc, le débat est lancé et je voudrais apporter ma modeste contribution ;
Je suis tout à fais d'accord que tous ensemble nous puissions, par la force de nos prières, soutenir notre amie malade car nous aussi le demandons souvent; "c'est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les Saints ; et vous aussi mes frères de prier pour moi le Seigneur notre Dieu".

Cependant, ayant vécu l'espérience de la maladie grave et dont on ne trouvait ni nom, ni origine en Afrique (celle mon fils), j'ai dû me faire violence pour ne pas céder à tout ce qui se disais autour de moi, notamment à propos de l'envoutement. Une personne de mon entourage très proche à d'ailleurs été officiellement désignée comme étant à l'origine de cet envoutement. Malgré tous nos efforts mon mari et moi, impossible de faire changer d'avis à tout un village. Or mon fils souffre d'une maladie génétique très rare donc inconnue et qui de nos jours n'a pas de traitement.
Lorsque nous ne pouvons donner un nom à un mal, la tendance est souvent de penser à l'envoûtement, qui existe certes, car Jésus a délivré des Démons, mais qui parfois est absent de là où on le croit. La chance ici reste le fait que notre Sœur reste encore réceptive à la prière.
Tous à nos prières
Germaine Lipeb

-------------------------------------
 

Yaoundé, mardi 2 décembre 2008

Bonjour à tous,

 

Merci au Père Gérard de nous rappeler les thèmes de discussion qui sont d'actualité dans notre site d'anciens jécistes.

Tout en souhaitant à tous de passer un bon temps de l'Avent, j'en profite pour me prononcer sur le thème proposé par Serge SOUROU au sujet de la prière, des maladies et de l'envoutement.

 

J'ai toujours pensé que c'était  possible que les puissances du mal aient une influence sur un chrétien, mais, impossible qu'elles le dominent, parce que Si Dieu le Créateur  est tout puissant, c'est à dire qu'il peut manifester sa suprématie sur toutes choses,  Jésus christ son fils notre sauveur par contre est venu mettre à notre disposition des armes pour combattre tout mal.

 

La première arme du chrétien étant la prière, je trouve souvent que c'est un grand honneur à accorder aux sorciers ou à tout vecteur du mauvais, que de penser ou de reconnaître qu'il peut avoir une influence sur nous. Puisque je ne peux lui accorder un tel privilège, alors mon Dieu, mon Jésus est présent et se manifeste dans ma vie de tous les jours, je dis simplement, si l'on se sent menacé, asséché, ou affaibli, armons nous!

Armons nous, parce qu'effectivement  la vie est un combat, c'est un combat permanent qui se livre non pas dans le camp de l'adversaire, mais en utilisant ses propres armes et en restant bien planqué dans son camp. Le camp du chrétien qui comme je le disais plus haut a pour arme principale la prière:

- "le pater" qui résume déjà tout, 

Le suivi des commandements de Dieu et surtout celui de l'amour du prochain, parce qu'il me semble que parfois le problème c'est nous même, ou qu'il est en nous même, on se braque, on ne s'accepte pas tel qu'on est, avec toutes les difficultés inhérentes parfois à la conjoncture économique difficile, aujourd'hui on parle de la crise financière mondiale, et on accuse les autres. L'examen de conscience vrai, est ici recommandé, une certaine introspection, voire "une certaine révision de vie" s'impose, au lieu de se laisser berner par des vibrations négatives.

la prière des psaumes adaptée à toutes circonstances,

la participation aux célébrations eucharistiques

les neuvaines de prière

Les intercessions demandées à la vierge marie, à nos saints patrons, à nos saints anges etc..

Sans oublier les crucifix à porter sur soi si on les aime, à accrocher dans les domiciles, les voitures, les lieux de travail, l'eau bénite, ...

Quand j'étais étudiante, une camarade se plaignait qu'elle faisait de mauvais rêves avec tout ce que celà pouvait entraîner, des parents décédés qu'elle revoyait, des monstres qui l'effrayaient, je lui avait donc fait une remarque en lui disant que sa chambre d'étudiante était trop nue, à savoir qu'elle n'avait par exemple aucun crucifix, aucune éphygie...Parce qu'en réalité si dans une maison il n'y a pas de crucifix, le diable peut trouver place, il en ait de même de notre cœur, si on est pas accroché à Dieu on sera perturbé, sans base spirituelle solide, on cèdera facilement aux sollicitations des églises réveillées, et de ceux qui prônent un succès sans travail. On acheta un crucifix qu'on fit bénir par un prêtre, ainsi qu'un livret de prières   elle accrocha le crucifix dans sa chambre, je crois qu'elle connut une certaine accalmie par la suite.

La pauvreté matérielle, et financière pousse les gens aujourd'hui à se laisser aller, à se laisser tourmenter, si on est malade, il serait judicieux de se rendre à l'hôpital, et prier pour que Dieu éclaire les médecins à vous prescrire les bons examens médicaux, les médicaments adaptés à votre mal. Si on ne trouve pas de satisfaction dans un hôpital quelconque, on change, on peut même changer de médecin, de ville, de pays pour rechercher la santé, sauf si la maladie est déclarée incurable.

Pour que les rajécistes ne se sentent pas délaissés pour pleins de choses il faut s'organiser, certains cercles de vie, mettent sur pied des mutuelles santé, pour que les coûts de traitement soient moindres. Bienvenue à la compilation des CV pour les chercheurs d'emploi afin qu'ils oublient qu'on leur a jeté un sort. De manière classique aujourd'hui, on  s'amuse à dire qu'on fait ce qu'on voit, et non plus ce qu'on avait prévu faire, on devient ce qui se présente à vous, et non plus  ce qu'on avait pensé être.

En toutes choses, reconnaissons que Dieu a un plan de vie sur tout être humain, soyons donc patients, humbles dans nos choix, et surtout restons éveillés, en ce temps de l'Avent, nous disons sans cesse "le seigneur vient",  attendons -le, accueillons le avec toute la simplicité, la lucidité, qu'il vienne rester dans nos cœurs débarrassés de toute peur, de toute crainte. La prière avant, la prière après, la prière tout au long de nos vies reste notre force, notre arme pour notre équilibre, pour notre épanouissement.

 

Joséphine Angèle -Yaoundé Cameroun

 

 

--------------------------------------

Abidjan, 5 décembre 2008

 

Angèle,

 

Je viens de lire ton message et je le trouve magnifique. Tu as abordé avec une telle simplicité le thème de la prière dans la vie du chrétien et tu as débouché sur d'autres points assez intéressants. Si j'étais à une conférence et que tu donnais cette réflexion, je me serai levé pour t'applaudir tellement ton message est claire et limpide.

 

Je retiens un point qui pourrait devenir un sujet de débat: "Pour que les rajécistes ne se sentent pas délaissés pour pleins de choses il faut s'organiser, certains cercles de vie, mettent sur pied des mutuelles santé, pour que les coûts de traitement soient moindres".

Mutuelle de santé? C'est une bonne chose. Mais, comment?

Angèle a lancé l'idée, jetons nous à l'eau!

Les experts dans le domaine de la sécurité sociale et des assurances sont les bienvenues!!!

 

Bon week end,

 

Jean Noel N'Gouan

 

--------------------------------------


Kigali, le 5 décembre 2008


Bjr,

Je suis très touché par la réflexion de notre sœur Angèle. Mais je reste convaincu que Dieu peut guérir de différentes manières, même à travers ses serviteurs. Je connais plein de cas indiscutables des malades déclarés incurables par les médecins, qui ont pu guérir grâce à la prière (L'Abbé Ubald ici au Rwanda et plein d'autres pasteurs en son des exemples vivants). Je suis aussi convaincu que certains pasteurs des églises éveillées sont des charlatans voire même des escrocs, comme on en trouve dans toutes les couches de notre société!

Sinon, serait-ce une raison suffisante de ne plus fréquenter l'Eglise catholique parce que certains prêtres sont accusés d'impudiques, ou alors parce qu'ils ont participé dans les crimes comme dans mon pays ou certains religieux (prêtres, sœurs, pasteurs,....) se sont rendus coupables de génocide?

Je me dis que chaque chrétien devrait prier et prier davantage pour que Dieu l'éclaire dans toute sa vie, que ce soit à travers l'Eglise catholique, protestante ou d'autres, tant que nous prions le même Seigneur qui est mort pour nous sur la croix!!!

Bon week end  à tous 

 

God bless you,

Félix Muramutsa, MA

Evaluation & Research Specialist

email: felixmuramutsa@yahoo.fr & smartconsultancyltd@yahoo.com
Phone :(250) 0830 7890, Fax (250) 504 090
P.O. Box 2449 Kigali- Rwanda

 

------------------------------------


Libreville, le 6 décembre 2008


Bonjour à tous

 

Je suis sur la même longueur d'onde que notre Angèle de Yaoundé.

Je fais le témoignage suivant, je suis moi même un fruit de la foi en Dieu et de la prière quotidienne.

Les églises énervées m'ont proposé qu'elles me guériraient de mon handicap (j'ai des séquelles de polio, j'ai perdu l'usage de mes membres inférieures depuis l'âge de deux ans. Bonquet a promis de me les restaurer si j'allais les rejoindre au stade ou il priait pour les malades. J'ai dit à son émissaire que je ne croirai au miracle que si cela se réalisait alors que je suis dans le campus.

 

Dans tous les cas, je ne me porte pas si mal à ce jour. Dieu m'a donné plus que ceux qui ont les deux pieds. Si tout va bien, je vais accomplir la première étape de mon mariage avec une jeune et belle femme le 20 de ce mois.

 

Voyez vous chers frères, je n'ai pas eu besoin d'aller m'énerver dans une église ou alors d'aller voir un marabout. Si Dieu est avec nous qui pourra être contre nous?

 

Félicitation encore à Angèle.
 

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde [ Ghandi ]

 

Le Juge Pascal BENGA TONANGOYE

BP 752 Libreville, GABON

Tél. +24107914956

 

--------------------------------------


Yaoundé, le 7 décembre 2008


Bonjour à tous,

je pense aussi comme Joséphine Angèle que la solution est dans la prière et notre foi qui reste le dernier rempart.

J'ai bien aimé le témoignage de Pascal que je salue au passage, surtout je retiens le concept d'église énervée.

 

Cordialement

Jeanot MINLA MFOU'OU
Conseiller en Développement Organisationnel et Local
BP 10.008 Yaoundé - Cameroun
Tel bur (standard (237) 22 21 31 40
direct (237)22 20 55 20
Fax bureau (237) 22 20 55 20
Mobile (237) 77 75 66 04 ou 22 00 30 31

 

----------------------------------

 

Paris, le 7 décembre 2008


Salut à tous,
Merci à Joséphine pour sa contribution sur le thème de la prière et la maladie.
Comme le dit bien Joséphine, la prière aujourd'hui reste la grande arme contre les mal en général et les maladies en particulier. J'en ai fais l'expérience et je demande à tous de le faire. Je pense que notre "foi" reste un élément important dans la résolution de nos problèmes. Demandons au Seigneur, et surtout demandons avec "foi".
Même lorsque nous pensons qu'une maladie est incurable, ou lorsqu'il s'agit d'une maladie génétique, orpheline etc..., le Seigneur, dans sa Toute-puissance peut tout, car il a un plan de vie pour chacun de nous. Je le témoigne parce que je le vis.
Merci à tous pour ce partage. Commençons tout simplement à demander au seigneur de raffermir notre foi, et que son esprit nous guide dans nos prières.
Fructueux temps d'Avent à tous.
Germaine Lipeb



-------------------------------------

La suite sur :
Prière, maladie, envoutement (2)

----------

Retour à l' accueil



   

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PHILIPPE BILLARD 06/01/2016 10:01

Bonjour
J'avais une merveilleuse maman de 97ans qui a été hospitalisée d'office pour pneumonie. Maman n'a pas été admise au service de pneumologie, la rhumatologie s'en est débarrassée moins de 3 jours après car trop âgée, le service de gériatrie après l'avoir volontairement rendu impotente, a refusé de la soigner, de la nourrir de quelque façon que ce soit malgré mes demandes répétées et de la laisser rentrer à la maison jusqu'au moment où les médecins étaient surs qu'elle ne pouvait qu'y mourir.
Sa fin de vie à domicile n'a été acceptée que sous réserve que maman ne soit pas alimentée de quelque façon que ce soit (je l'ai découvert dans son dossier médical après sa mort). Une piqûre mortelle de scopolamine lui a alors été faite à la demande du médecin du HAD (Hospitalisation A Domicile) qui n'est pas venu l'examiner.
4 jours après son transport à la morgue la carotide de maman faisant de très très lents mouvements d'inspiration/expiration il a très probablement fallu lui faire une nouvelle piqûre à la morgue pour que maman puisse être enterrée dans le délai légal de 6 jours soit 2 jours plus tard.
 La Bible indiquant que Dieu ferait promptement justice (Luc 18), que Dieu pouvait tout (Matthieu 19:26; Création de l'Univers et la terre sur laquelle sont passés plus de 100 milliards de personnes que Dieu ressuscitera un jour) et que tout ce que nous demanderions avec foi il le ferait (Matthieu 21:22) je demande votre soutien dans ma prière pour la résurrection actuelle de maman. (si maman était morte normalement je ne vous aurais pas adressé d'email car je suis conscient que chacun(e) de nous a des problèmes et doit mourir un jour)
Ce qui est arrivé à maman peut arriver à n'importe quel membre de votre église. Si une patiente que les médecins ont volontairement fait mourir ressuscite (on ne peut survivre sans être alimenté) d'autres médecins feraient peut être plus attention à leurs patient(e)s.
Merci d'avance à ceux qui prient dans ce sens.
Philippe Billard

windows support software 14/11/2014 13:21

The prayer, sickness and the enchantment area all related. The sickness are all caused due to the evil spirit that is mentioned in the old testament. The prayers have the potential to cure it. This is the link that is behind all these.

Présentation

  • : Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique
  • : Ce blog permet aux anciens jécistes d'Afrique de se dire les uns aux autres ce qu'ils font en continuité avec l'idéal qu'ils poursuivaient quand ils étaient dans la JEC, sur les bancs du lycée ou de l'université : construire le Royaume de Dieu. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
  • Contact

Recherche

Articles Récents